vendredi 25 mai 2007

"Vous êtes pas tanné de mourir bande de caves?"

3000 degré sous le soleil ces jours-ci et qu'est-ce qu'on voit poindre à l'horizon ? Notre ami le smog ! Je dis "notre ami" parce qu'on le voit de plus en plus souvent, même l'hiver asteur ! Oui, oui !

Gens des régions éloignées vous vous pensez à l'abri ? Détrompez-vous, car vous vous faites empolluer vous aussi dans le fin fond du Bas-Saint-Laurent et du Saguenay !

Quand la pollution devient visible comme ça, ça me frustre. Ça me met en tabar***. Moi, je me force. J'ai choisi d'habiter en ville : je marche tous les jours pour aller travailler, je prend la bus quand je vais loin, je prend la bus quand je vais dans une autre ville, je choisis des commerces à proximité etc... bref, je vis très bien sans char et je vois pas le moment où je vais en avoir un.

Alors pourquoi moi je dois également me faire empolluer ? Parce que M. Untel de Beauport viens travailler au centre-ville avec son Ford F-350 ? Parce que Ti-coune de Vanier viens prendre une bière avec son Mitsubishi Eclipse ?

Ça me pue au nez de vivre dans la ville avec le plus de kilomètre d'autoroute par habitant. Après le monde trouve le moyen de chialer quand ya du traffic. Dépenser des millions pour allonger une autoroute qui mène nulle part pas de problème, mais donner un service transport en commun décent... impossible !

La meilleure : Dans un nouveau développement (Les Méandres) le RTC dans un souci d'inciter les gens à prendre l'autobus crée le magnifique parcours 81 qui passe au coeur de ce nouveau quartier. Ben croyez le ou non, des gens ont pris la peine de se rencontrer pis de faire un méga pétition pour que l'autobus arrête de passer !!!!!! Ça fait du bruit, qu'ils disent.... ça me tue.

Le problème au fond c'est l'étalement urbain aditionné du culte de la voiture. Ça donne ça. Ça donne l'ADQ pis la Mairesse. Pis ça donne des horreurs de développement résidentiel : Shanon. C'est tellement loin ! C'est tellement laid ! Pis en plus leur eau est contaminée.

Solution : 1- Mettre un moratoire sur l'expansion des villes. 2- Encourager la densification du territoire déjà développé. 3- Plus dense = plus rentable pour le transport en commun. 4- Taxer les gros pollueurs, récompenser ceux qui font des efforts. 5- Pour ceux qui veulent absolument rester en banlieue : Favoriser la densification commerciale et résidentiele autour des infrastructures de transport en commun, ex: Gare de train de banlieue. J'en entendu dire qu'il y avait un début de peut-être quelque chose dans le genre autour de la gare de Mont-Saint-Hilaire.

C'est facile au fond d'éviter de polluer, faut juste changer ses habitudes !

Donc voilà, c'était ma frustration environnementale !

4 commentaires:

Jiji a dit...

Je suis tout à fait d'accord avec toi! Quand on fait chacun nos petits efforts, et qu'on voit quelqu'un arriver avec un gros Hummer, c'est très frustrant. J'espère que l'idée maire Tremblay, avec son envie de réinstaller le péage pour accéder à Montréal, va permettre de réduire l'usage du véhicule, question de diminuer les émissions de polluants sur l'île. Ce n'est peut-être pas beaucoup, mais bon... Et peut-être réinvestira-t-il ces fonds dans l'environnement? Nul ne sait...

Nitram a dit...

Je comprends tellement ton désarroi face aux épais de ce monde. Je suis content à chaque fois que le coût de l'essence monte. Si ce n'tait que de moi, ca couterait 2$ le litre!

Kim a dit...

allo, c'est la première fois que je viens voir ton site :)
J'habite à Sherbrooke pendant la période scolaire et l'UdeS rend l'accès gratuit aux étudiants pour le transport en commun! Une idée intelligente je crois parce que depuis que ca été établie, il y a moins de voiture sur le campus et dans la ville aussi!!

Heureuse de voir qu'il y en a encore pour se soucier de l'environnement :D

Kim xx

Marc-André a dit...

Attend d'être à Montréal, depuis jeudi qu'il y a du smog... déjà vendredi c'était impossible de marcher plus de cinq minutes sans se sentir mal... et bien sûr la STM était en grève...

Quand je pars de la banlieue pour aller en ville, je passe sur un viaduc d'où on voit le centre-ville... jeudi je ne pouvais pas voir le sommet du 1000 de la Gauchetière, il était perdu dans un nuage brun-jaune. Dégoûtant. Si tôt dans l'année, c'est rare et inquiétant...